Entreprise Archives | RUBIX Senses & instrumentation | A reference in air quality, safety & wellness
}

Category: Entreprise

Archive for the ‘Entreprise’ Category

RUBIX remporte le Trophée Data Revolution du Paris Air Forum 2019

mercredi, juillet 3rd, 2019

L’équipe RUBIX est fière de remporter le trophée 2019 du Paris Air Forum, le grand événement dédié à l’aéronautique, la défense et l’espace organisé par La Tribune, après une sélection parmi une centaine de startups,

Ce prix, remis par ADP des mains de Monsieur Edward ARKWRIGHT, Directeur Général Exécutif du Groupe ADP, en présence de messieurs Max ARMANET , Directeur du Paris Air Forum et de Jean-Christophe TORTORA, Président de La Tribune , témoigne de l’intérêt croissant des acteurs de l’aéronautique pour le suivi et  l’ identification des nuisances en continu ( gaz, odeurs, bruits, allergènes, lumière), tant en environnement extérieur qu’intérieur, et ce pour une amélioration de la santé et du confort des collaborateurs et des clients.

ADP1

WT 1: NOUVELLE PRESENTATION VIDEO

mercredi, avril 24th, 2019

RUBIX S&I vient de diffuser la nouvelle présentation vidéo de son dispositif WT 1. Cette présentation sera proposée à nos clients et à nos distributeurs en plus des matériels existants (brochures, posters, kakémonos, manuels d’utilisation, etc.). Vous pouvez visionner la vidéo avec le lien ci-dessous ou directement sur notre compte YouTube.

 

Rubix à l’honneur dans le dernier numéro du magazine Informations Entreprises.

mercredi, octobre 31st, 2018

Le magazine Informations Entreprises, leader de la presse BtoB, a consacré un bel article à Rubix et son Président Jean-Christophe Mifsud, dans le numéro 170, de Oct-Nov-Dec 2018. Identification des sources de pollution et remédiation sont les deux thèmes développés par Jean-Christophe Mifsud au cours de son entretien avec le journaliste du magazine.

Retrouvez l’article dans son intégralité avec le lien ci-dessous.

Interview-IE170-Article complet

 

Les solutions Rubix maintenant disponibles à Taiwan

vendredi, août 3rd, 2018

Grâce à notre partenaire Scientech Corporation, les produits et solutions Rubix sont maintenant disponibles et distribués à Taiwan.  Première exposition à Bio Taiwan 2018 sur le beau stand de notre partenaire.

Plus de détails:

http://www.scientech.com.tw

InkedBioTaiwan 2018_LI

SUBVENTION REGIONALE ATTRIBUEE A RUBIX S&I

vendredi, juillet 6th, 2018

La Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée confirme son soutien aux start-up innovantes et a attribué à Rubix S&I une subvention pour la réalisation de son ambitieux programme de développement à l’export pour ses produits WT1 et POD.

(Photo ELLE-Lettonie)

Export

Les produits Rubix WT1 et POD sélectionnés pour le Challenge Microcapteurs AIRLAB Edition 2018

jeudi, juillet 5th, 2018

Le jury du “Challenge Microcapteur AIRLAB” a retenu le WT1 et le POD de Rubix pour plusieurs des catégories proposées par le challenge. Les résultats du challenge seront communiqués à l’automne prochain. Tous les détails sur les sites de AIRLAB et AIRPARIF.

www.airlab.solutions/fr/actualites/lancement-challenge-microcapteur-édition-2018

www.airparif.asso.fr/actualite/detail/id/226

montage WT1 et POD

 

La start-up Rubix Distinguée

jeudi, juillet 5th, 2018

Un article élogieux paru dans Challenges suite à la victoire de Rubix au dernier Sommet des start-up organisé à Toulouse le 18 juin 2018.Challenges

NOUVELLE DISTINCTION POUR RUBIX

mercredi, juin 27th, 2018

Le 18 juin 2018, le jury qui évaluait les six start-up finalistes du Sommet des start-up à Toulouse, a voté sans hésiter pour Rubix S&I, représentée par son Président Jean-Christophe Mifsud (Photographie de Marc Bertrand).

WinnerSommet 2018_1

NOUVEAU DEVELOPPEMENT

jeudi, juin 21st, 2018

Nouveau projet développé avec la dernière version du WT1, son abri de protection, panneau solaire, minuteurs, valve et chambre de flux. L’objectif est de pouvoir mener des analyses calibrées telles que fuites de gaz, activité et émissions des nuisibles sous-terrains agricoles, etc.

IMG_2971

Les Echos

mercredi, mai 30th, 2018

Rubix S&I détecte les polluants et nuisances avec ses boîtiers connectés

La jeune entreprise toulousaine analyse gaz, odeurs, bruits et particules avec ses boîtiers connectés pour en détecter la source. Elle annonce ce mercredi avoir levé 2 millions d’euros pour accélérer leur commercialisation ainsi que sa R&D.

Avec ses boîtiers connectés, Rubix Senses & Instrumentation analyse les nuisances environnementales : polluants, odeurs, bruits, particules, lumière… dans les villes, les bureaux et les usines pour en identifier la source. La start-up toulousaine a été créée en 2016 par Jean-Christophe Mifsud, fondateur de la société de numérisation de l’odorat Alpha MOS, qu’il a revendue deux ans avant en gardant 10 %. Après le dépôt de trois brevets, Rubix S&I annonce ce mercredi avoir levé 2 millions d’euros auprès des fonds Evolem Start à Lyon et CPG à Aix-en-Provence, de bpifrance et de business angels, dont Jean-Pierre Gloton, cofondateur de Gemplus. Cet apport servira à accélérer la commercialisation mondiale de ses boîtiers et à renforcer sa R&D au niveau de la lecture de l’empreinte des bruits et des odeurs, avec un effectif porté de 10 à 20 salariés.

50 % à l’international

« Notre technologie combine des microcapteurs de gaz, d’odeurs et de particules à des logiciels associés à des banques de données dans le cloud, qui reconnaissent les sources de pollution », explique Jean-Christophe Mifsud. La société utilise l’intelligence artificielle pour corréler l’analyse des capteurs et l’observation humaine, afin d’établir une cartographie des nuisances. Les boîtiers sont connectés par la 3G, le réseau à bas débit LoRa ou le wi-fi.

Rubix S&I revendique 70 clients dans le monde, dont 10 groupes du CAC 40. Par exemple, la start-up intervient dans le traitement des eaux usées avec Engie ou pour des foncières de bureaux comme Bouygues Energies & Services. Elle a réalisé 50 % de son chiffre d’affaires de 400.000 euros en 2017 à l’international. La ville de Bangkok l’a sélectionnée pour détecter la pollution due à la cokerie, à la pétrochimie…, et le port de Riga (Lettonie) pour identifier les odeurs des différents pétroles selon leur origine. Les aéroports de Milan et d’Amsterdam sont aussi équipés.

LAURENT MARCAILLOU Le 30/05 à 07:00

Voir l’intégralité de l’article sur les Echos.fr